Colembert

UN TRAIN D'ENFER DIMANCHE 26 MARS CHUTE D'UN DIABLE VERT À COLEMBERT
Après une sortie de route dans un virage en descendant le Mont Dauphin, un diable vert s'abime en contrebas de la chaussée, inapercu des autres cyclos à distance.
C'est la fébrilité de quelques uns de ses compagnons, arrêtés sur le bas-côté et d'un des leurs, l'oreille collée au téléphone, qui éveillent les soupçons de Jean-Louis qui s'arrête pour proposer son aide. La victime gît inanimée dans les buissons un peu plus bas.
Quelques secondes plus tard Bernard et Marcel, pompiers volontaires, prennent la situation en main et décident de dégager le blessé, la tête ensanglantée, mais conscient.
L'ambulance ne tardera pas à venir, et au ravitaillement de Colembert, Bernard avise ses collègues de la situation en précisant le lieu de l'accident.
À la vue du casque éclaté que Marcel montre sur les photos, il est probable que, sans cette protection, le diable s'en serait allé ...

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Christian Brunel (mardi, 28 mars 2017 17:47)

    Bonjour,

    je suis la personne qui a chuté dimanche près de colembert.
    Je tenais à vous remercier pour votre aide.
    Je suis sorti de l’hôpital avec une luxation et une fracture de l'épaule, un traumatisme crânien sans séquelles et des équimoses sur le visage.
    Pouvez-vous m'envoyer les photos sur ma boite email.

    Encore une fois merci pour votre aide.


    Christian Brunel des diables verts.

  • #2

    Jean (mardi, 28 mars 2017 18:00)

    Bonjour,

    Vous vous en tirez relativement bien.
    Nous vous souhaitons un prompt rétablissement et je vous envoie les photos.

    Club ACA

  • #3

    Marcel (mercredi, 29 mars 2017 05:55)



    Bonjour les Amis,

    Christian, nous sommes bien content pour toi pas trop de Bobo .
    et encore une fois le casque à sauvé une vie.
    a bientôt sur les routes de notre belle région mais doucement !!!!

    Marcel